Nichoirs pour Rapaces Nocturnes (Etude)

Notre association « Agir pour Notre Environnement » fait partie de l’équipe « référente » dans la cadre de l’installation de Nichoirs pour Rapaces Nocturnes, avec la Maison des Projets du Perray-en-Yvelines et la LPO.

La première étape avant la pose proprement-dite a consisté à une étude avec visite sur le terrain le mardi 2 mars 2021. Nous y étions, avec la LPO, la maison des projets le Perray Vert et les services techniques de la Mairie:

  • Visite de la zone du Château d’Eau dans le Parc, état des lieux et planification des opérations de mise en sécurité et installation d’un nichoir (pour Octobre 2021)
  • Visite de la zone Smager et repérage: nous avons identifié deux arbres sur lesquels seront posé les nichoirs dès que possible (Rdvs le lendemain 3 mai 2021 pour la pose d’au moins un nichoir)

Nichoir pour Chouette Effraie dans le Chateau d’Eau

Nous nous sommes retrouvés au Château d’Eau à l’entrée du Parc Municipal pour étudier la situation et planifier l’installation d’un nichoir pour Chouette Effraie qui avait été repérée.

De nombreuses pelotes de réjection sont visibles, dont celle-ci (photo de droite) qui est toute fraîche (encore humide) trouvée au sol juste en ouvrant la porte. Probablement de la nuit.
D’ailleurs en entrant dans le château d’eau, certains ont eu la chance d’apercevoir la Chouette Effraie qui est partie temporairement dans le parc, dérangée par les premiers entrés dans le château d’eau.


Passage du premier plancher  (en bon état) dans le château d’eau.

Le deuxième plancher est en très mauvais état. On ne voit pas bien sur la photo, mais les fers sont apparents et pliés, et des morceaux de béton sont tombés. Il doit être reconstruit en dur pour pouvoir accéder au 2ème étage ou la chouette niche très probablement.

Le sol (premier étage) est jonché de pelotes de réjection (dont certaines fraîches)

Petite fenêtre du 2ème étage par laquelle la chouette entre et sort (photo Drone).

Cliquer pour voir la vidéo de l’inspection du château d’eau par Drone
(Choisir de préférence Haute Définition dans les paramètres)

Décisions avec M. Baron, la LPO et “l’équipe référente (constituée de membres de Agir et du Perray vert):

  • Nous attendrons Octobre pour toute intervention pour ne pas déranger la Chouette Effraie qui a peut-être déjà commencé à nicher
  • Nous noterons les observations éventuelles à distance en attendant (repérage des allées et venues).
  • Demande d’un devis maçonnerie par les services municipaux pour refaire le plancher “en dur” et ainsi permettre la future intervention en haut du château d’eau.

Après la saison de reproduction, courant Octobre:

  • “Nettoyage” du château d’eau: cette étape consiste à ramasser un maximum de pelotes de réjection, qui pourront constituer un “matériel pédagogique” avec des enfants (ALSH, AJP et/ou école). Il serait envisageable d’organiser une sortie avec les associations concernées et la LPO et des jeunes pour des explications sur les modes de vie des chouettes et un “atelier analyse des pelotes de réjection » pour étudier leur alimentation.
  • Réalisation des travaux de sécurisation (plancher/dalle maçonnée) par un maçon mandaté par les services techniques de la Mairie.
  • Enfin installation du nichoir avec la LPO + les associations (+ si les conditions le permettent, des jeunes AJP, ALSH ou école)

Nichoir pour Chouette Chevêche

Nous nous sommes ensuite retrouvé près de la station d’épuration (Smager) et vers l’Étang pour une reconnaissance en vue de l’installation de deux nichoirs pour Chouette Chevêche

Nous avons repéré avec Daniel Vigears (LPO) deux Chênes adaptés à la pose de nichoirs à Chouette Chevêche. Les pré-requis étaient:

  • Un arbre assez grand avec une partie relativement verticale pour la pose du nichoir, entre 3 à 8m de haut environ. Le Nichoir pour Chevêche est fixé verticalement sur le tronc.
  • Un espace relativement dégagé (champs, prés, prairie étang…), au moins sur le secteur Est (du Sud-Est au Nord-Est) pour y orienter l’ouverture du nichoir.
  • Éviter de prendre un très beau Chêne bien en vue, pour ne pas dénaturer sa silhouette avec le nichoir.

Nous nous sommes focalisés sur des parcelles publiques (pour pouvoir intervenir rapidement sans convention ou autre complications).

Le premier arbre retenu est un Chêne à proximité du Smager (au Sud de la rigole), dans le prolongement de l’Allée de la Fauvette. Il est idéalement placé car un peu en retrait, en lisière de zone boisée mais ouvert à l’Est sur une grande zone dégagée (champs).

Arbre choisi pour le premier nichoir

Le deuxième nichoir devrait être installé à proximité de l’étang. Nous avons identifié un deuxième grand chêne qui convenait parfaitement en contrebas du barrage. Il sera relativement visible par en dessous et pourra être montré pour des sorties et/ou ateliers avec du public, tout en restant assez discret car pas en évidence vue du tour de l’étang. Il ouvrira vers l’Est, donc du côté opposé à l’étang, avec une zone assez dégagée.

Il a été décidé de poser les deux premiers nichoirs au plus vite compte tenu de la période de nidification. 

L’installation du premier nichoir (construit par la LPO) est ainsi planifiée dès le lendemain (3/3/2021).

Publié par Agir Pour Notre Environnement

Association locale, à but non lucratif, pour la préservation et la découverte de l'Environnement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :